Connaissez-vous les gestes qui nous trahissent ? Savez-vous que vos gestes lorsque vous communiquez avec une personne représentent 55 % contrairement aux mots qui ne représentent que 7 %, les 38 % restant correspondent au ton utilisé. C’est ce que l’on appelle la règle des 3V (du psychologue Albert Mehrabian) : 55% Visuelle, 38% Vocale et 7% Verbale.

Quelle est la signification de chacun de vos gestes lorsque vous parlez ? Quels gestes peuvent vous trahir ?

Je vous partage ci-dessous la signification des principaux gestes que nous utilisons quotidiennement, ainsi qu’une méthode.

Pour voir cet article en vidéo : https://youtu.be/dngs3KYFwbY

Est-ce que vous vous êtes déjà demandé ? Pourquoi cette personne, lorsque j’ai discuté avec elle au téléphone, j’ai eu un avis différent que lorsque j’ai discuté avec elle en face-à-face. Pourquoi cette différence d’impression ? Tout simplement parce que vous n’avez pas vu ces gestes par téléphone, voilà la différence et voilà pourquoi il est important de faire attention à nos gestes lorsqu’on communique.

Vos gestes vous permettent de véhiculer un message, des informations en complément des mots. Ils peuvent soit : vous dévoiler en exprimant vos émotions ou vous trahir lorsque vous êtes est en train de mentir. On maîtrise très peu les gestes lorsqu’on communique contrairement au choix des mots.

Voici la signification des gestes les plus fréquemment utilisés :

  • Visage fermé : vous êtes peu réceptif ou perplexe ou mécontent,
  • Soucils froncés : vous n’avez pas compris ce que l’on vous dit, vous êtes en colère ou vous réfléchissez intensivement,
  • Mettre votre tête entre les mains : signe que vous vous ennuyez,
  • Epaules voûtées : vous êtes anxieux,
  • Bras croisés : vous êtes sur la défensive, vous préférez réfléchir avant d’agir,
  • Pieds bien à plat sur le sol : vous montrez que vous êtes une personne stable,
  • Corps penché vers l’avant : vous êtes ouvert à la discussion,
  • Corps penché vers l’arrière : vous cherchez à fuir la discussion,
  • Tête inclinée : vous montrez de l’intérêt,
  • Vous évitez de croiser le regard de votre interlocuteur : manque d’assurance en vous,
  • Mains croisées derrière la tête : vous êtes confiant et vous vous sentez en supériorité,
  • Genoux serrés ou jambes croisées : vous êtes fermé, vous rejetez,
  • Main sur le menton : vous êtes en réflexion,
  • Rongement des ongles : vous êtes nerveux,
  • Sourire : habituellement, vous souriez sauf lorsqu’on vous annonce une nouvelle qui ne vous ravie pas, vous avez un visage fermé,
  • Si votre interlocuteur fait toucher ces 2 index vers une direction, il transmet qu’il souhaite prendre la parole.

 

Connaissez-vous la méthode du mirroring ?

Cette méthode permet de mettre en confiance, de rassurer votre interlocuteur, d’être dans la même dynamique. Cette méthode consiste à reproduire les mêmes gestes à quelques secondes. Il est assis, asseyez-vous, il boit son verre, faites de même… Le plus souvent vous l’a pratiquez inconsciemment.

N’essayez pas de contrôler chacun de vos gestes, car vous les faites consciemment comme inconsciemment. Lorsque vous discutez avec une personne et que vous ressentez une contradiction entre ses gestes et ses mots, il faut vous fier à ces gestes, car les gestes ne mentent pas, contrairement aux mots.

Vous souhaitez être accompagné ?

À très bientôt,

Aurélie Jacob

e-book gratuit

Recevez Gratuitement notre e-book

Apprenez en 9 étapes comment gérer des conflits en toute sérénité

Félicitations, vous allez recevoir votre e-book dans quelques minutes par messagerie

Share This