Manager : les 4 attitudes à éviter face à un conflit entre 2 collaborateurs

En tant que manager, l’attitude face à un conflit collaborateur est importante. Elle ne doit pas être négligée. Le manager doit être bienveillant, être présent et communiquer face à ce genre de situation pour le bien-être de l’équipe et de l’entreprise. Face à un conflit entre 2 collaborateurs au sein d’une équipe, le manager peut réagir avec différentes attitudes. Le manager a un rôle à respecter. Il doit juger s’il doit ou non intervenir rapidement. Attention aux petits conflits qui peuvent paraître anodins… Ils peuvent très vite s’envenimer et être plus difficile et plus long à résoudre. Voici les 4 attitudes à éviter, en tant que manager, face à un conflit collaborateur, qui lui permettra de se diriger vers une communication bienveillante et une résolution de conflit :

Première attitude : Fuir le conflit

Il ne faut pas fermer les yeux en voyant ces 2 collaborateurs en conflit. Ce conflit va s’amplifier au fil du temps. Il apporte une mauvaise énergie au sein de l’entreprise, au sein de l’équipe. Les autres collaborateurs sont démotivés d’assister à cette tension, donc moins performants et moins créatifs. Ce n’est pas motivant d’arriver le matin au travail et de voir ces 2 personnes en situation conflictuelle.

Deuxième attitude : Se positionner avec l’un des collaborateurs

Le manager est d’accord avec l’un des 2 collaborateurs et il se positionne avec lui face à l’autre collaborateur. Cette personne va se sentir démunie, perdant dès le début et ne fera pas l’effort de se défendre, car il ressentira que c’est une cause perdue. Pour l’autre collaborateur avec lequel il s’est allié, il va se sentir gagnant de ce conflit et prendra plus de pouvoir lors du rdv. Le conflit ne sera pas totalement résolu.

Troisième attitude : Prendre une décision sans les écouter

Le manager n’écoute pas leur version respective, il analyse juste ce qu’il a entendu et vu. Il prend une décision radicale sans leur consentement mutuel. Il vexe ces 2 collaborateurs, ainsi que l’ambiance. Son équipe ressentira qu’il ne prend pas en compte ce qui se passe et qu’il n’est pas à l’écoute, peu de communication. Et le conflit n’est pas pour autant totalement désamorcé.

Quatrième attitude : Faire le médiateur alors que le manager est impliqué

Le manager es impliqué dans le sujet du conflit entre les 2 collaborateurs. Il doit déléguer auprès de la DRH ou autre personne de l’entreprise de confiance, neutre, pour effectuer la rencontre et désamorcer le conflit entre ces 2 collaborateurs. Si le conflit est très important, il peut faire appel à un médiateur professionnel (personne externe de l’entreprise).

Voici ce que le manager doit retenir des 4 attitudes à éviter face à un conflit collaborateur :

– Fuir le conflit,

– Se positionner avec l’un des collaborateurs,

– Prendre une décision sans les écouter,

– Faire le médiateur alors qu’il est impliqué.

Pour voir cet article en vidéo, clique ici. Si tu souhaites qu’on échange à ce sujet, prends rdv avec moi, ce sera un plaisir pour moi. Pour plus d’informations ?  Je t’invite à liker et à laisser un commentaire si tu as aimé cet article 😉 À très bientôt, Aurélie

e-book gratuit

Recevez Gratuitement notre e-book

Apprenez en 9 étapes comment gérer des conflits en toute sérénité

Félicitations, vous allez recevoir votre e-book dans quelques minutes par messagerie

Share This