Comment donner des ordres avec bienveillance auprès de votre équipe sans être trop autoritaire (en mode armée) ou trop copain (où vous risquez de perdre toute votre crédibilité de manager) ? Dans cet article, je vous partage 6 conseils pour donner des ordres avec bienveillance.

Nous allons voir qu’il est important de demander au lieu d’ordonner. Suite à un ordre donné, votre collaborateur peut soit l’exécuter ou soit exprimer sa révolte ! Ce qui provoque un conflit suite à cette résistance. Donner des ordres avec bienveillance va vous permettre de gagner l’estime de votre équipe envers vous ainsi que le respect.

 

 

Voici mes 6 conseils :

Premier conseil : Prendre contact avant d’exiger

Prenez le temps d’échanger avec votre collaborateur avant de transmettre votre message. Évitez d’arriver devant votre collaborateur en ordonnant de suite une tâche. Intéressez-vous à ce qu’il est en train de faire, puis donner « vos ordres ». Co-mmu-ni-quez !

 

Deuxième conseil : Expliquer

Il est toujours mieux d’expliquer une tâche en donnant un objectif, au lieu de donner juste un ordre. Votre collaborateur sera plus motivé et investi, même si celle-ci est une tâche inintéressante. Tout collaborateur, et même vous, a besoin de comprendre avant d’effectuer quelque chose et non de faire bêtement !

Par exemple : « Reporte ces chiffres dans ce tableau, merci », mais plutôt « J’ai besoin de ces chiffres dans ce tableau Excel pour prévoir les budgets 2021 avec la direction. Pourrais-tu m’aider ? Et les reporter stp car le rdv est fixé mardi » Vous êtes d’accord ? La communication n’est pas la même ?

Cette demande doit être exprimée de manière claire et précise. Vous devez également fixer un délai précis.

 

Troisième conseil : S’adapter à la personnalité de votre collaborateur

Votre demande doit s’adapter à la personnalité de votre collaborateur a qui vous allez l’adresser.

 

Quatrième conseil : Formuler l’ordre

Essayez de formuler l’ordre en un problème à régler. Cela permettra à votre équipe :

  • D’être motivé à effectuer cette tâche,
  • De gagner en autonomie,
  • De monter en compétences.

Par exemple :

« Régler au plus vite le problème du client Dupont ! »

Mais plutôt :

« Comment pouvons-nous régler le problème de Monsieur Dupont ? »

 

Cinquième conseil : Reformuler

Demandez à votre collaborateur de reformuler votre demande, afin de vous assurer qu’il l’a comprise, ainsi que le caractère urgent de s’en occuper. Puis, demandez-lui quelles actions il va mener pour l’accomplir et atteindre l’objectif. Si besoin, accompagnez-le dans sa réflexion.

 

Sixième conseil : Utiliser l’écrit

L’écrit est un bon moyen pour formaliser votre demande orale, par exemple, par mail. Faites attention de rester clair et précis en utilisant par exemple des tirets d’énumération et la date d’exécution finale. Je vous le conseille pour certaines situations et en fonction de votre collaborateur. Comme par exemple, cela peut aider un jeune collaborateur inexpérimenté ou un collaborateur qui a du mal à suivre des directives.

Je rajoute un dernier petit conseil, mais important : Vous ne devez pas perdre de vue qu’en tant que manager, vous devez avoir confiance en vous lorsque vous exprimez vos ordres auprès de votre équipe, si vous souhaitez qu’ils les accomplissent, ne soyez pas évasif. Je vous rappelle mes 6 conseils pour donner des ordres au travail avec bienveillance : Prendre contact avant d’exiger, expliquer, s’adapter à la personnalité de votre collaborateur, formuler l’ordre, reformuler et utiliser l’écrit.

Dites-moi ci-dessous en commentaire, est-ce qu’il est difficile pour vous de prendre le temps d’expliquer avant de donner un ordre ?

Échangeons ensemble à ce sujet lors d’une séance gratuite de 30 min (sans engagement) 😉

À très bientôt,

Aurélie

e-book gratuit

Recevez Gratuitement notre e-book

Apprenez en 9 étapes comment gérer des conflits en toute sérénité

Félicitations, vous allez recevoir votre e-book dans quelques minutes par messagerie

Share This